Actualités

5 Grandes entreprises qui s'ouvrent aux NFTs

Le
21/1/2022
À première vue, nous pouvons penser que les NFTs sont réservés à un secteur de niche, uniquement dans le domaine de la technologie. Et pourtant ! De nombreuses grandes entreprises de divers domaines s'y intéressent de plus en plus :

Youtube

YouTube prévoit d'intégrer les NFTs à sa plateforme d'ici la fin de l'année 2022 ! Le service de Google souhaite que les créateurs de contenus puissent vendre des vidéos, photos et autres oeuvres à leurs fans sous la forme de NFTs.

Dans un communiqué publié en février 2022, YouTube a annoncé l'arrivée de nouveaux outils permettant aux créateurs de monétiser leurs contenus. Parmi les fonctionnalités annoncées par la plateforme de Google, on trouve l'arrivée imminente des NFTs. D'après Neal Mohan, directeur produit chez YouTube, les « nouvelles technologies comme la blockchain et les NFTs peuvent permettre aux créateurs d'établir des relations plus sincères avec leurs fans ».

Plus concrètement, la plateforme souhaite donner la possibilité aux créateurs de vendre leurs vidéos à leur communauté sous la forme d'oeuvres numériques certifiées sur une blockchain. Le cadre évoque le projet sous la forme d'une collaboration entre les fans et les créateurs.

« Les créateurs pourront gagner de l'argent d'une manière qui n'était pas possible auparavant. Par exemple, ils pourront donner aux fans un moyen certifié de posséder des vidéos, des photos, des œuvres d'art et même des expériences uniques », poursuit Neal Mohan.

YouTube avait déjà fait part de son intérêt pour les oeuvres numériques fin janvier. La plateforme de partage de vidéos s'était déjà engagée à tout faire pour que les créateurs puissent profiter de l'engouement autour des NFTs.

Mastercard

Mastercard a annoncé en ce début d'année étendre ses services de conseil pour aider les entreprises et les banques à mieux comprendre l'évolution des actifs numériques.

La société cherche à embaucher 500 diplômés d'université et jeunes professionnels pour se faire. Selon le communiqué de presse, la société veut aider les banques et les commerçants à adopter plus facilement les actifs numériques comme les cryptomonnaies et les NFT. Les nouveaux domaines de conseil couvriront l'évaluation des risques liés aux NFT et aux devises numériques, contribuant ainsi à la création de stratégies exploitables autour du développement de cartes de crédit et de programmes de fidélité en cryptomonnaies.

Lors de sa conférence téléphonique sur les résultats du quatrième trimestre, Michael Miebach, PDG de Mastercard, indiquait que la société continuerait à soutenir l'écosystème des cryptomonnaies en 2022. Il a également annoncé un partenariat avec Coinbase pour permettre l'achat de NFT sans avoir besoin d'acheter au préalable de l'ether (ETH) ou d'avoir un portefeuille numérique. Les clients de Mastercard seront probablement en mesure de le faire lorsque Coinbase lancera sa place de marché NFT, bien qu'aucune date de sortie n'ait été annoncée pour l'heure.


Disney
Disney est également à la recherche d'experts en NFTs ! Sur son site Internet, Disney a publié une offre d'emploi indiquant qu'elle était à la recherche de candidats ayant une expérience dans le secteur des NFTs.

Au total, la société souhaiterait recruter 4 personnes afin de créer une équipe dédiée aux NFTs. Les postes recherchés sont : directeur des ventes et du marketing numérique, directeur du marketing des tendances culturelles, directeur du développement commercial et Business Development. L'objectif du manager de l'équipe est très clair : ce dernier devra aider Disney à s'intégrer dans le domaine des NFTs tout en surveillant l'évolution du marché. Par ailleurs, le responsable devra également définir une stratégie sur les opportunités de croissance de ce secteur.

Cette recherche de la part de Disney n'est toutefois pas anodine, car la société a annoncé récemment qu'elle travaillait sur son propre metaverse. Ce dernier sera accessible sans casque de réalité virtuelle ni smartphone et servira à enrichir les parcs d'attractions du groupe. Disney détient une collection de souvenirs inestimables, ainsi, convertir ces derniers sous forme d'actifs numériques pourrait attirer de grands collectionneurs !

Ferrari

PDG de Ferrari, Benedetto Vigna a confirmé l’intérêt croissant de la société pour la blockchain, le web 3.0 et les NFT. Le dirigeant a souligné que certains rivaux du constructeur de voitures de luxe ont déjà fait leur incursion dans cette industrie et qu’il était temps de les rattraper. M. Vigna a ensuite identifié la technologie blockchain, le Web3 et les NFT comme les secteurs prioritaires à embrasser. Il est convaincu que ceux-ci pourraient aider au développement futur de la marque et renforcer sa position d’entreprise leader dans son domaine.

« Je pense que, comme nous l’avons dit, il est important que nous regardions et que nous voyons comment les nouvelles technologies peuvent aider notre marque. Il est certain que les technologies numériques, les technologies du web 3.0 qu’ils utilisent, la blockchain et le NFT sont des domaines qui peuvent être intéressants pour nous, ils méritent une certaine attention. Nous renforçons nos relations avec des partenaires technologiques de pointe tels qu’Amazon Web Services au Pays de Galles pour être à la pointe des technologies numériques et du Web 3.0 », a-t-il déclaré.

Des NFT disponibles au démarrage de la prochaine saison de F1 ! A la fin de l’année 2021, Ferrari annonça la signature d’un accord pluriannuel avec la société technologique suisse Velas Network AG dans le but de créer des NFT. Ces derniers seront notamment disponibles à l’achat au début de la prochaine saison de formule 1. Spécialiste de la blockchain, Velas sera chargé de créer un contenu numérique exclusif pour les fans du constructeur automobile.

Ferrari compte bien s’appuyer sur la blockchain et les NFT pour étendre davantage l’influence de sa marque. La prochaine sortie de sa toute première collection de NFT qui interviendra en mars 2022 devrait justement lui servir de tremplin.


Adidas
La marque allemande vient de lancer ses premiers NFT dans l'univers digital Sandbox.

Adidas, via sa section plus lifestyle Adidas Originals, dévoile une série limitée de NFT appelée « Into the Metaverse », qui ouvre un accès ultra exclusif à des produits numériques et, par la suite, physiques.

« La blockchain est une des technologies les plus innovantes de notre génération. Elle offre un potentiel illimité pour communiquer avec nos membres », souligne Scott Zalaznik, directeur général du pôle digital chez Adidas dans un communiqué.

Ces objets virtuels non reproductibles se trouveront notamment sur le Metaverse Sandbox. Les actifs numériques de la marque seront sécurisés en partenariat avec Coinbase, une plateforme d'échange de cryptomonnaies.

Le métavers (contraction de méta-univers) est un monde virtuel fictif, dont le terme est régulièrement utilisé pour décrire une future version d'Internet. Facebook, l'une des premières entreprises à avoir utiliser ce terme en 2021, promet aux internautes une nouvelle expérience du web sur des activités que tout le monde pratique déjà sur Internet comme la visioconférence, le shopping en ligne, le streaming et l'usage des réseaux sociaux.

Articles similaires

Voir d'autres articles