TĂ©moignages

🎤 ITW d'Amylee Paris

Le
21/1/2022
Kalart a rencontré Amylee Paris, artiste peintre passsionnée et créatrice généreuse. Amylee adore s'exprimer en couleurs, transmettre ses idées et raconter son métier. Originaire de Nîmes, elle a fait des études d'art à Toulouse pour ensuite se rendre à Paris. Elle travaille d'abord dans des agences de design, bureaux de tendances, dans la mode mais elle s'y trouve trop à l'étroit, trop bridée. Elle laisse sa liberté créative aller dans ses hobbies : le dessin et la peinture. Puis, un jour, sur les conseils de son compagnon, elle se décide à démarcher les galeries d'art; et ça marche !

Ses tableaux lui permettent des projets merveilleux : de multiples publications papiers, TV, web, de figurer en galeries,  d’exposer dans de prestigieux hôtels tels que le Carlton à Cannes et le Westin place Vendôme à Paris, de participer à de nombreuses foires d’art contemporain à travers le monde. Après avoir vécu à Nîmes, Toulouse, Paris et Londres, elle a fini par s'installer dans le centre de la France, ou elle a monté son propre atelier. Elle a également, avec son compagnon créé un atelier d'aide aux artistes plasticiens. 

Devenue crypto artiste depuis 2021 et s'Ă©tant ouverte aux NFTs, une collaboration entre Kalart et Amylee s'est faite naturellement !

Nous avons souhaité interrogé cette femme inspirante et touchante, qui a osé se lancer dans l'aventure Kalart. ✨

‍

‍

‍

  • ‍Qui ĂŞtes-vous ? Pouvez-vous vous prĂ©senter succinctement ?

Je suis Amylee paris,  je suis artiste peintre (2008) et crypto artiste (2021). Dans mon atelier, je peins à l’acrylique des portraits fleuris et des floraisons abstraites sur toile. Mes tableaux sont représentés dans plusieurs galeries d’art à l’étranger (Angleterre, Autriche et Suisse). J’ai minté plusieurs œuvres numériques extraites de photographies de mes peintures et j’ai créé aussi une série de collectibles au moyen de logiciels graphiques.

En parallèle de la peinture, je suis également Co-Fondatrice de l’Atelier Conseil pour Artistes, amylee.fr (depuis 2009). Dans cet Atelier, nous aidons les artistes œuvrant dans les Arts Plastiques et Graphiques à s’épanouir dans leur carrière. Au moyen de ressources écrites (blog), de livres numériques, de webinaires, de RDV coaching, de formation personnalisée, nous leur partageons des outils, et des méthodes utiles pour mieux se professionnaliser dans le milieu de l’art.

‍

‍

  • ‍Quel est votre art et le fruit de votre dĂ©marche artistique ?‍

Depuis 5 ou 6 ans, mon portfolio a quelque peu évolué puisque je puise mon inspiration dans le Kintsugi, une technique japonaise qui consiste à réparer des objet brisés en soulignant leurs cicatrices avec de l’or. Dans mes tableaux, les fleurs et les pétales s’entremêlent alors aux accidents éventuels de peinture. Parfois un portrait jaillit de cette ronde florale parfois la végétation reste le seul élément décoratif. La palette déployée est scintillante, texturée, aérienne et parsemée d’envolées fluos.

Comme dans le Kintsugi, je m’intéresse au vécu de la matière picturale. Les craquèlements ne signifient plus la mise au rebut, mais le début d'un autre cycle, d’une continuité. Il ne s'agit plus de cacher les imperfections, mais de les mettre en avant. L’utilisation de l’or sublime alors cette peinture décollée, usée, qui a travaillé. La végétation symbolise le changement, la victoire sur les tourments de la vie.

‍

‍

  • ‍Comment avez-vous dĂ©couvert les NFT ? Qu'en pensez-vous ? ‍

J’ai découvert le crypto art et les NFTs en 2021 grâce à CryptoClay. Je le considère comme mon crypto parrain. C’est lui qui m’a expliqué les rouages de la blockchain, le vocabulaire à connaître, et surtout, il m’a fait prendre conscience du potentiel technologique que propose ce support de création. Le fait d’avoir été accompagnée par quelqu’un fut très bénéfique dans mon développement, et bien plus rassurant.

‍

‍

  • ‍Qu'est-ce qui vous a plu dans les NFT ? Et pourquoi avoir franchi le pas ?‍

Je vois le NFT comment un Nouveau Champ de Possibilités. J’ai d’ailleurs intitulé ma première collection en mai 2021 « New Field of Thoughts », une collection réalisée en duo avec l’artiste et motion designer Renate Frotscher. Se lancer sur la blockchain avec ce duo a été aussi une solution pour oser plus facilement.

A ma Paula - Amylee Paris
En vente sur
Kalart

‍

  • ‍Pouvez-vous nous dĂ©crire votre premier NFT ?

Le 1er NFT fut celui de la collection « New Field of Thoughts » que nous avions créé avec Renate Frotscher en mai 2021. L’œuvre s’intitule « Kneeling Girl ». Elle représente une jeune fille portant une robe rouge et des chaussures roses. Le personnage est dans un décors plutôt graphique. Renate a travaillé toute l’animation en cherchant à rendre cette robe hypnotique, la faisant tournoyer. L’effet est réussi ! Cette création est inspirée d’une peinture très célèbre d’Egon Schiele « Kneeling girl in orange-red dress ». L’œuvre n’est pas sur Kalart mais sur une place de marché différente. Elle a été vendue.

‍

  • ‍Quelle est votre vision pour l'avenir du marchĂ© de l'art ? Pensez-vous que les NFT vont avoir une place prĂ©dominante ? Pourquoi ?

Les technologies numériques repoussent les frontières de l’impossible. Le monde de l’art est en pleine mutation et il n’a pas fini de nous surprendre. Pour les collectionneurs d’art, les œuvres dites physiques restent irremplaçables bien évidemment. Grâce à ces changements amenés par les NFTs, le monde de l’art devient plus transparent, sécurisé, décentralisé et surtout les artistes auront bien plus de choix dans l’élaboration de leur processus création. 

‍

‍

  • ‍Qu’est-ce qui vous donne envie de mettre vos Ĺ“uvres sur Kalart ?

J’apprécie le fait de pouvoir proposer mes œuvres cryptées en euro ou en dollar, cela simplifie bien des choses. Je sais que la cryptomonnaie peut effrayer, certains collectionneurs, surtout ceux qui ont l’habitude d’acheter de l’art de manière plus traditionnelle, comme en galeries d’art. Autre point, la plateforme Kalart travaille aussi sur une consommation d’énergie minimale, et c’est plutôt agréable ces temps qui courent.

‍

  • ‍Que diriez-vous Ă  un artiste qui hĂ©site/souhaite crĂ©er un NFT ?‍

Dans un premier temps, je lui dirais, d’aller sur Twitter pour suivre des crypto artistes et d’apprendre à leurs côtés ce qu’est la blockchain. De s’informer avec des webinaires, des tutoriels en ligne, des livres sur le sujet. C’est en comprenant qu’on arrive à faire de meilleurs choix. En parlant de livre, avec GillesTPhotographer, nous avons édité un « Petit Guide des NFT pour l’artiste », très pratique pour les non-initiés et surtout pour les artistes.

‍

  • ‍Souhaitez-vous faire passer un message Ă  vos collectionneurs habituels (pour vos Ĺ“uvres classiques), et / ou futurs collectionneurs de NFTs ?‍

Merci de me laisser la possibilité de faire cette annonce. C’est tellement rare de pouvoir s’adresser aux collectionneurs dans une interview. Merci à toutes les personnes qui croient en mon art et qui m’encouragent régulièrement par leurs partages, leurs jolis messages et leurs achats. Merci à vous tous qui m’envoyez des photos de l’œuvre installée dans son nouveau foyer. Une vague d’amour me submerge à chaque fois que j’ouvre vos images…

‍

‍

  • ‍Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?‍

Je remercie toute l’équipe de Kalart pour cette belle mise en lumière, je suis très honorée.

Si vous souhaitez suivre mes actualités, n’hésitez pas à me rejoindre sur Twitter @amyleeparis , Instagram @amyleeparis ou à regarder mes œuvres sur ma page Kalart.

‍

NFTiti - Amylee Paris
En vente sur
Kalart

Articles similaires

Voir d'autres articles