Tutoriels

🎙Kalart Live #5 : Les NFTs dans le monde de l'édition, du cinéma et de la photo

Le
26/4/2022
Tous les mercredis en live sur Twitch, Stanislas Mako, fondateur et CEO de Kalart, répond à vos questions sur l'intégration des NFTs dans votre business, que cela soit une association, une entreprise ou un autre organisme. Dans de nombreux domaines, et plus qu'on ne le pense, la technologie des NFTs peut s'avérer très utile. 
Lors de ce live, Stanislas Mako présente plusieurs cas d'usages des NFTs dans le monde de l'édition, de l'audiovisuel et de la photographie. Il vous explique également comment adapter votre stratégie marketing NFT selon votre cible. 

‍

‍

Les NFTs dans le monde de l’édition

J'ai eu au cours de la semaine un rendez-vous avec un auteur qui souhaitait le prolongement de son univers de livre physique dans le monde numérique. C'est un des usages les plus intéressants avec les NFTs. Si vous avez une marque forte déjà bien implantée, votre communauté sera limitée à l'environnement physique (on lit des livres, on va en librairie, on achète des goodies...) mais avec les NFTs on peut imaginer prolonger ce monde dans le virtuel.  Comme avantages cela peut, d'une part, générer de nouveaux revenus évidemment mais au-delà de ça, créer carrément une nouvelle communauté numérique. 

C'est ici la différence que font les NFTs avec les objets physiques, dans la relation entreprise-client. Lorsque vos clients achètent un livre physique, il n'y a pas de de réelle relation entre l'auteur et eux. Les lecteurs vont posséder le livre chez eux, le lire et ça s'arrête là. En revanche, créer un NFT à partir de l'univers de ce livre peut amener une toute nouvelle relation avec les lecteurs ! On peut imaginer par exemple que le NFT donne accès à un club de lecture privé autour du livre, à un forum de discussion avec l'auteur en ligne... Il faut imaginer comment on peut entretenir la relation avec ses clients, à travers la technologie des NFTs. C'est pour moi un cas d'usage très pertinent. 

Comme je le dis souvent, l'usage du NFT ne débute pas forcément à l'achat de celui-ci. L'utilité du NFT que vous possédez peut ne se révéler que des mois, voir années après ! Il faut garder en tête qu'un NFT n'est que de le début d'un projet. Il y a très peu de limites technologiques aux NFTs, c'est ça qui est génial !

J'aime beaucoup le monde de l'édition pour cela, car pour moi c'est le domaine d'activité par excellence où le NFT permet de créer une nouvelle communauté à quelque chose qui existe déjà (cf l'exemple de Tintin que j'avais donné dans un précédent live). 

‍

‍

‍

La NFT Factory, un lieu dédié à la communauté NFT à Paris !

J'ai également échangé au cours de la semaine avec la porte-parole de la NFT Factory, aussi fondatrice d'une maison d'enchères. Je trouve que ce projet est une excellente initiative : il s'agit de 51 personnes faisant partie de l'écosystème NFT qui se sont regroupés pour créer une communauté dédiée aux NFTs à Paris. Ce lieu pourra proposer des formations et des services consacrés aux NFTs, je trouve ça super ! Cela sera un réel lieu d'échange, et permettra de générer du contenu pédagogique autour de la technologie des NFTs, ce qui, je pense, est indispensable aujourd'hui.

 Ce domaine a actuellement beaucoup trop d'idées reçues, dont la majorité sont fausses ou erronées.  Comme par exemple, l'idée que les NFTs sont une catastrophe écologique. Il faut remettre les choses dans leur contexte ! Par exemple, si l'on prend une carte de fidélité classique en plastique et une carte de fidélité sous forme de NFT, quelle est la plus polluante ?  Il faut avoir en tête que ce n'est pas le NFT en soi qui est polluant, c'est la blockchain. Et ce n'est pas systématiquement le cas. Chez Kalart, nous sommes sur la blockchain Polygon, qui n'utilise que 96 serveurs, ce qui est dérisoire en termes de consommation d'énergie, comparé à beaucoup d'autres secteurs d'activités. 

L'idée de ce collectif est donc d'émettre des NFTs qui serviront à financer le lieu physique, d'ici quelques mois. Je soutiens fortement ce genre de projet de vulgarisation autour des NFTs, qui va permettre de dédiaboliser le sujet !

‍

L'Ă©quipe du projet NFT Factory

‍

‍

Les NFTs dans le monde de l'audiovisuel

"Avez-vous entendu parlé du projet de la DCF, dans le monde du cinéma ?" (question d'un internaute, Ndlr)

Oui, j'en ai entendu parler ! Il s'agit d'une initiative lancée par Sarah Lelouch, la fille du réalisateur Claude Lelouch. Cela ne concerne pas directement les NFTs, mais plutôt les cryptomonnaies. C'est un excellent exemple concernant la pré-vente et le financement de projets, surtout dans le monde de la production audiovisuelle où il faut constamment financer du contenu en amont. 

Dans ce projet il s'agit ici d'investir dans une cryptomonnaie, le KlapCoin, exclusivement dédiée à la création d’œuvres audiovisuelles. Cela permet aux gens de devenir acteur de l’économie réelle de l'industrie du cinéma. N'importe qui peut devenir producteur de séries et films parmi un choix de projets sélectionnés par un comité d’experts reconnus. J'ai vu aussi qu'ils proposaient dans leurs formules d'investissement d'offrir le scénario signé par l'auteur/réalisateur en NFT, en contrepartie. Je trouve l'idée sympa ! Ce type de projet pourrait tout à fait trouver son équivalent avec la technologie des NFT au lieu des cryptomonnaies. Ce que j'aime dans ce genre d'initiative c'est que ça permet un financement des projets plus décentralisé. Cela permet donc aux réalisateurs d'avoir d'avantage la main sur leur financement. 

‍

‍

‍

Les NFTs dans le monde de la photographie

"Connaissez-vous le projet de NFT du studio Harcourt ?" (question d'un internaute, Ndlr)

Non, je ne connaissais pas, mais je vais aller voir ça ! C'est intéressant, il s'agit du célèbre studio de photographie Harcourt qui lance ses NFTs, qui vont permettre d'avoir accès à la future galerie virtuelle. Je crois aussi qu'ils vont lancer des NFTs afin de financer la galerie. C'est en effet encore une belle idée qui montre ce que l'on peut faire avec les NFTs ! Merci pour cet exemple. 

Le seul problème avec ce genre d'initiatives, c'est qu'il faut souvent de la cryptomonnaie, ce qui peut rebuter de nombreuses personnes. C'est pour cela que j'ai souhaité avec Kalart, proposer des achats et ventes de NFTs en euros ou dollars. C'est très bien que de grandes marques fassent des projets comme cela mais selon moi, cela doit être plus simple et plus accessible pour le grand public. 

C’est d’ailleurs un sujet important que j'aimerais aborder : il est important de cibler au mieux les personnes que vous souhaitez viser avec votre projet de NFTs. 

Soit votre projet s'adresse au grand public et dans ce cas il faut vulgariser le sujet et faire en sorte que ce soit accessible à tous (comme Kalart). Soit vous décidez de cibler une audience plus spécifique qui est déjà à fond dans les domaines du Web3, des crypto, etc. Les deux manières de communiquer ne seront pas les mêmes ! Dans le premier cas, il faudra fournir beaucoup de contenu pédagogique. Cela peut être une bonne idée pour une marque vieillissante qui souhaite rajeunir son image et cibler les jeunes dynamiques. 

Je vous conseille le site CryptoSlam qui permet de voir le cours des crypto et des NFTs dans le monde, cela permet d'avoir un petit aperçu de l'interêt des gens sur ça. On est actuellement sur un marché au point de vue mondial qui n'est pas gigantesque, mais justement je pense que si plus de projets rendaient cela plus accessibles, comme nous le faisons avec des euros, cela pourrait toucher plus de gens ! La technologie des NFTs est géniale mais elle ne marchera et prendra de l’ampleur que si tout le monde la comprend et l’utilise. 

Avec Kalart, je ne cherche pas à faire comme Opensea qui est une  plateforme géante de centralisation, ce qui pour moi, n’a aucun sens dans la logique des NFTs. Selon moi les plateformes comme Kalart sont un moyen de fédérer les gens et les convaincre de l'utilité des NFTs. 

‍

‍

‍

Les NFTs comme technique d'acquisition marketing

J'aimerais finir ce live en faisant un petit résumé de ce que peuvent apporter de manière générale les NFTs en termes de techniques marketing. Les NFTs sont un véritable atout pour créer de l'entrain autour d'un sujet et donc de l'acquisition. Ce sont des techniques auxquelles je n'adhère pas toujours forcément mais force est de constater que cela marche. 

Typiquement, faire ce genre de publications : "Les 100 premières personnes à aimer le post gagneront un NFT”. Cela peut générer énormément de visibilité et d'engagement, car les personnes sont en général assez excitées de savoir ce qu'est le NFT, à quoi cela correspond...! C'est une technique classique et simple en marketing / communication : attirer la curiosité du prospect !

De même, si vous êtes une grande marque ou un gros groupe, vous pouvez utiliser le NFT comme élément de contenu pédagogique pour attirer votre audience. En tant que marque, c'est toujours intéressant de donner une image dynamique et moderne, au fait des derniers tendances. Et si on est déterminé, carrément se lancer dans l'aventure et proposer des NFTs pour être pionnier ! Il faut faire tomber les barrière et les a priori : n'importe quelle marque peut se lancer et utiliser cette technologie. C'est important de montrer que les NFTs, ce n'est pas le mal incarné, bien au contraire. 

J'aime bien donner des exemples pour illustrer mes propos : Imaginons que Renault pourrait faire gagner un NFT à toutes les personnes qui se rendent dans leur concession. Ce NFT pourrait donner correspondre à de nombreuses choses à gagner pour les clients : une réduction, un contrôle technique offert... etc. 

C'est peut-être ça finalement, le "metaverse": des éléments virtuels qui viennent se mêler au monde physique !

‍

‍

‍

‍

Envie d'utiliser la technologie des NFTs dans votre activité ? Participez aux Lives de Stanislas Mako, fondateur de Kalart

Tous les mercredi Ă  11h sur Twitch, Linkedin & Instagram

‍

‍

Articles similaires

Voir d'autres articles