Tutoriels

ūüéôKalart Live #7 : Qu'est-ce qui d√©termine la valeur d'un NFT ?

Le
26/4/2022
Tous les mercredis en live sur Twitch, Stanislas Mako, fondateur et CEO de Kalart, répond à vos questions sur l'intégration des NFTs dans votre business, que cela soit une association, une entreprise ou un autre organisme. Dans de nombreux domaines, et plus qu'on ne le pense, la technologie des NFTs peut s'avérer très utile. 
Lors de ce live, Stanislas Mako va vous définir les différentes caractéristiques qui font la valeur d'un NFT et les news de la semaine dans le monde du NFT. 

‚Äć

‚Äć

Qu'est-ce qui définit la valeur d'un NFT ? 

Aujourd'hui je tiens à répondre en détails à une question qui est souvent posée : qu'est-ce qui définit la valeur d'un NFT ? 

Avant ça, je vais parler des quelques actus qui sont tombées dans le monde des NFTs cette semaine. D'ailleurs je ne sais pas si vous avez remarqué, mais toutes les semaines sur nos réseaux sociaux on vous propose une veille des news NFT dans le monde, je vous invite à aller voir sur notre Instagram, Twitter et Linkedin !

La nouvelle qui est tombée cette nuit c'est Facebook qui a annoncé qu’ils vendront des NFTs pour Horizons World, leur métavers. Tout cela va être pas mal centralisé et il y aura des frais de vente sur les NFTs pour le métavers de Meta (Facebook) autour de 50%. Cela veut dire qu'il y aura une part résiduelle pour le créateur du NFT de 50%. Pour moi cela signifie que deux mondes vont s'entrechoquer : à la fois un monde décentralisé à la The Sand Box et les autres métavers et un monde centralisé avec les métavers comme celui de Facebook et autres entreprises qui vont vouloir capitaliser sur ça. 

J'ai également vu qu'il y avait en ce moment une levée de fond de deux millards de dollars par Tim Sweeny, le PDG d'Epic Games et créateur de Fortnite, pour créer leur métavers. Pour cette entreprise je trouve ça pertinent car ils ont déjà fait tout un système de concert en live sur leur plateforme etc. Je trouve tout ça très bien, mais ça ne se fera pas avec les mêmes atouts que propose la blockchain. Est-ce que la décentralisation va prendre une part importante dans la vie des blockchains ? C'est ce que je me demande. Moi je pense que la blockchain a un sens principal : l'avantage est que l’information étant décentralisée, elle est connue de tous et il y a un consensus commun autour de qui est propriétaire de quoi. 

Mais aujourd'hui, on est encore principalement dans le web2, et la plupart des gens sont ok avec le fait qu'une seule plateforme détienne toute les informations. C'est intéressant de voir comment tout cela va évoluer avec le temps, on voit déjà qu'il y a des divergences sur les méthodes. 

‚Äć

‚Äć

Je voulais √©galement revenir sur une info dont j'ai parl√© les derni√®res fois : Monoprix qui vend des NFTs (voir Live #6).¬†Je trouvais que sur le papier, c'√©tait plut√īt une bonne initiative, mais ce qui me d√©rangeait √©tait le fait qu'il n'y avait pas de r√©el int√©r√™t √† ces NFTs, en tout cas ils ne l'expliquent pas tr√®s bien je trouve.¬†Et faire des NFTs pour faire des NFTs, cela ne sert √† rien; il faut une utilit√© derri√®re.¬†C'est d'ailleurs comme √ßa que l'on arrivera √† faire comprendre la pertinence de cette technologie.¬†

Pour en revenir à Monoprix, l'autre problème que je vois est qu'ils vendent leurs NFTs en Ethereum, et je pense que peu de leurs clients s'intéressent réellement aux cryptomonnaies et possèdent des ethers. Par curiosité, j'ai quand même regardé les résultats de leur vente : il ont vendu 7 NFTs sur 126. Je ne trouve pas ça incroyable, après peut être que je ne me rend pas compte et que ce n'est pas si mal. Mais je trouve que pour un grand groupe comme celui-là, on aurait pu s'attendre à ce que ce soit plus facile de vendre 126 éléments. 

Je pense qu'ils auraient pu faire plus de vente avec une meilleure campagne de communication, plus explicative. Peut-être qu'il ont prévu un plan de com derrière qu'ils vont mettre en place prochainement, mais si c'est ça c'est dommage, ils devraient le faire maintenant ! En tout cas je suis persuadé que cela ne marche pas bien à cause de la barrière des NFTs vendus en ether et parce qu'on ne comprends pas l'usage du NFT. 

‚Äć

La valeur d'un NFT dépend de l'usage qu'on en fait

Cela me permet d'amorçer une belle transition vers le sujet du jour : quels critères définissent la valeur d'un NFT ? 

Et bien pour moi, premièrement c'est justement l'usage qu'on en fait. Je pense qu'il va vraiment falloir à un moment arrêter de parler des NFTs juste comme ça, mais d'approfondir sur l'utilité qu'il y a derrière. Ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c'est que la technologie précède la plupart du temps l'usage. Je veux dire par là que nous avons inventé le technologie des NFTs, mais que l'on a pas encore pensé à tous les usages que l'on peut en fait, ce n'est que le début. C'est pour cela que je ne suis pas d'accord avec les personnes qui ne font que répéter que les NFTs ne servent à rien. Si, cela peut servir à beaucoup de choses c'est juste qu'on ne les a pas encore développé !

On peut aussi penser de manière contraire : aujourd'hui et comme depuis toujours, de nombreuses usages se font sans la technologie des NFTs, mais maintenant que l'on a accès à cette techno, on peut imaginer les faire avec son aide. Avant, on ne signait que des contrats papiers, maintenant on peut signer des contrats numériquement, et la plupart du temps on préfère même le faire. C'est comme cela que j'envisage les NFTs. 

‚Äć

Les NFTs comme outil marketing

Parmi les usages les plus int√©ressants selon moi, c'est au niveau du marketing pour les entreprises.¬†Comme j'en parlais la derni√®re fois, utiliser les NFTs comme technique marketing et communication peut tr√®s bien marcher.¬†D√©j√† d'une part, cela est plus √©conomique pour l'entreprise car cr√©er des NFTs a un tr√®s faible co√Ľt, ce sera toujours moins cher que de fabriquer n'importe quels goodies ou flyers.¬†De plus pour, moi cela commence √† √™tre v√©ritablement plus puissant que les outils de com classiques, car plus engageant.¬†

Par exemple, si on pense √† des cartes de membre ou de fid√©lit√©, comme cela se fait dans √©norm√©ment d'entreprises, le NFT peut √™tre un tr√®s bon rempla√ßant.¬†Nous sommes dans un monde de plus en plus digital, les gens veulent de moins en moins s'emb√™ter avec pleins de cartes physiques.¬†La plupart des gens ont des smartphones et aiment tout avoir centralis√©s sur leur t√©l√©phone.¬†Cela serait possible si on imaginait d√©mat√©rialiser les cartes de fid√©lit√© et les mettre en NFT.¬†Cela co√Ľterait moins cher √† l'entreprise, cela serait plus pratique pour les gens et de plus, on pourrait les rendre plus interactives et personnalisables. L'entreprise pourrait au fur et √† mesure, rajouter des fonctionnalit√©s √† la carte, comme elle le souhaite. C'est l'avantage de cette technologie, elle est hyper mall√©able !

C'est pour moi un parfait exemple : de nombreuses entreprises n'ont pas pensé à dématérialiser leur carte de fidélité, de membre, carte cadeau etc... alors que cela peut amener de nombreux avantages. 

‚Äć

‚Äć

Cela pourrait aussi très bien remplacer un flyer, et pareil cela serait beaucoup plus économique et écologique. On peut aussi lui ajouter des fonctionnalités, il peut être animé, avoir du son, on peut créer une véritable expérience sensorielle et interactive autour de lui, au contraire d'un flyer papier. 

J'aime aussi penser le NFT comme une clé pour accéder à un événement privé ou à un club. On peur l'avoir gagné à travers un concours organisé par l'entreprise, en l'achetant, ou en ayant gagné des points de fidélité parce qu'on est un bon client. Pour moi, le NFT va renforcer le lien de l'entreprise avec le client, en racontant une véritable histoire. Je pense que c'est extrêmement pertinent pour un utilisateur d’avoir une clé qui véhicule quelque chose. 

‚Äć

Les NFTs au service d'objets physiques

Dans les autres usages que j'imagine avec les NFTs, c'est le lien avec le monde physique. Je vois vraiment les NFTs comme un "passeport digital", même si je n'aime pas ce mot, pour les objets réels. Je pense que probablement, avec le temps et les différents metavers etc, que de plus en plus de créations et d'objets physiques auront leur pendant numérique. Les NFTs vont permettre d'adosser le sentiment de propriété et vont exister en complément de l'objet physique. 

J'ai un parfait exemple : je travaille en ce moment avec un joailler qui a voulu utiliser la technologie des NFTs pour son travail. C'est un artisan joaillier qui réalise des bijoux sur mesure : il les dessine dans un premier temps selon les souhaits de ses clients et les fabrique ensuite. 

La technologie des NFTs lui permet de rendre avec le bijou, le modèle 3D de celui-ci, ainsi qu'une photo et la fiche technique de toutes les caractéristiques du bijou : matériaux, nombres de carats etc. Dans ce genre de cas, cela peut aussi être très utile pour les questions d'assurance : on a pas seulement une facture mais tout un ensemble de propriétés inscrites dans un endroit sécurisé et inviolable : la blockchain. Je trouve que cette technologie est parfaite pour le monde ds bijoux, car chaque bijou est unique et le NFT permet de retranscrire cette unicité de manière très précise et fiable. 

‚Äć

‚Äć

La valeur d'un NFT dépend des droits qui lui sont associés

Un des gros avantages du NFT aussi c'est que son usage est illimité ! Le NFT, c'est du code et un smartcontract. On peut en faire ce qu'on en veut, les limites sont seulement celles de l'imaginaire humain. Il y a très peu de limites techniques. Si on veut, on peut à la fois lier une oeuvre et le contrat de cession de droit qui va avec, on peut imaginer qu'il n'y a pas seulement un contenu mais aussi tout son environnement légal avec. Quand on voudra céder ce bien il y aura donc tout ça qui sera transféré avec, directement. 

Cela me permet d'enchainer avec ceci : ce sont aussi les droits associés à un NFT qui font sa valeur ! On entend beaucoup parler des Cryptopunks, des Bored Ape Yachts etc. Ils sont connus et facilement accessibles parce qu'ils fonctionnent avec des cessions commerciales. C'est à dire qu'une fois que l'on a acheté un Cryptopunk, on a le droit de l'utiliser de manière commerciale et d'utiliser leur image pour générer de l'argent dessus. Par exemple, il y a un restaurant qui a ouvert à l'image des Cryptopunks ! Je crois que tout le monde peut y aller, mais les détenteurs de Cryptopunks ont des réductions ou quelque chose comme ça. C'est vraiment devenu des énormes marques ! Pour vous donner une idée, les Bored Ape c'est 260 millions de dollars de transaction sur 30 jours; les Cryptopunks ont généré 2 millards de dollars depuis leur création. Du coup ce sont des marques qui parlent à une certaine communauté, de plus en plus grande. 

Si demain, des personnes voulaient ouvrir un restaurant à l'image de Adidas, l'enseigne ne voudrait pas. Là, les créateurs des Cryptopunks sont ok avec la commercialisation de leur image, et cela fait que cela crée encore plus de valeur autour de ça ! Car quand on prend une marque qui génère autant d'attention, de volume et de mouvement, ça redéfinit la valeur. On peut dire "ok, je vais dépenser 300 000 dollars pour acheter des Cryptopunks, mais derrière je vais surement générer encore plus d'argent si je décide d'utiliser leur image pour ouvrir un commerce, comme le restaurant." La valeur est perçue différemment : on est pas entrain d'acheter un simple Jpeg, mais carrément une image de marque. 

‚Äć

‚Äć

La valeur d'un NFT dépend de sa rareté et de son créateur 

Autre chose qui détermine la valeur d'un NFT c'est bien évidemment sa rareté. Plus un produit est rare, plus il sera précieux et désirable, je ne vous apprends rien ! Pour continuer sur l'exemple des Cryptopunks ou Bored ape, il n'y en a que 10 000 émis dans le monde et il n'y en aura pas plus. Aprè ce sera autre chose. C'est cette finalité qui en fait leur valeur. Si vous voulez en posséder, il faudra vous "battre" avec les gens qui les possèdent déjà. 

Mais cela ne suffit pas. L'image du créateur qu'il y a derrière joue aussi beaucoup. Il faut que les acheteurs des NFTs aient une bonne image et aient confiance dans le créateur. L'usage et la rareté du NFT jouent beaucoup mais également, celui qui le crée ! S'il n'y a que l'usage et que nous n'avons pas confiance en la personne qui crée le NFT, cela ne marchera pas, comme n'importe quelle marque. C'est important de ne pas négliger cet aspect là et de générer une image de confiance en tant que créateur de NFT. 

‚Äć

La valeur d'un NFT dépend de sa valeur artistique

Autre chose à ne pas négliger : le coté artistique d'un NFT. Je ne vais pas vous l'apprendre non plus, l'être humain est attiré par l'esthétique et la beauté. Plus un NFT va être beau et va se rapprocher d'une oeuvre d'art, plus il aura de chances d'être apprécié et acheté. Si un NFT représente un cadre blanc, il aura beau avoir un super usage, on pourra se poser la question de la valeur du NFT, cela n'attirera pas et n'inspirera pas confiance. 

Si on prend l'exemple d'un billet pour un événement en NFT, on peut imaginer des billets collectors, avec des esthétiques spéciales et différentes, cela attirera plus ! On peut imaginer des billets plus jolis que d'autres, des billets d'or, etc... cela crée une boucle vertueuse autour de la valeur d'un NFT !

L'important est aussi de rester cohérent dans la définition du prix de notre NFT. Un prix trop haut ou au contraire trop bas, va rebuter. Il ne faut pas oublier qu'en choisissant le prix de notre NFT, on choisit de s'adresser à une certaine cible et donc on joue sur la valeur du NFT. Surtout avec les cryptomonnaies qui ne font que prendre et baisser en valeur, cela peut constituer un handicap. Avec Kalart, on a voulu se protéger de ça et proposer uniquement des achats de NFT en euros, pour que la valeur ne change jamais. 

‚Äć

‚Äć

‚Äć

Envie d'utiliser la technologie des NFTs dans votre activité ? Participez aux Lives de Stanislas Mako, fondateur de Kalart

Tous les mercredi à 11h sur Twitch, Linkedin & Instagram

‚Äć

‚Äć

Articles similaires

Voir d'autres articles