Artistes

👀Zoom sur... PimaBO

Le
21/1/2022
Zoom sur PimaBO, un artiste peintre original et haut en couleurs. Pierre-Marie Boussard de son vrai nom aime raconter des histoires. Son imaginaire et son amour des autres transcendent ses peintures, toujours colorées et lumineuses. Nous avons le plaisir de l'accueillir sur Kalart, où il a mis en vente ses premiers NFTs. 

‍

Pimabo ou l'art surréaliste d'une peinture libre
PimaBo dans son atelier

‍

"Je suis toujours créateur de quelque chose. Je suis un homme de couleur et de lumière, c'est le principe de la peinture avec des éléments en 3D. Achetez aux artistes tant qu'ils sont vivants parce qu'après, c'est plus cher !" Telle est sa description sur son profil Kalart. 

La peinture, une révélation

Sa passion pour la peinture naît lorsqu'il était très jeune. À 14 ans, en échec scolaire, il se voit imposer un choix par son père : un apprentissage en boulangerie ou en peinture. Il choisira la peinture, qui sera une vraie révélation. Il va exposer un peu partout : en France, en Allemagne, en Espagne... Avant de venir s'installer dans un atelier en Vendée. 

Aux Herbiers, il créé une école de peinture, l'occasion pour l'artiste de mettre en pratique sa méthode, à savoir « enseigner l'art, même à ceux qui n'ont jamais dessiné ». Il s'agit, selon PimaBO, de garder son geste naturel qu'on écrive ou dessine... Il met son art également au service des gens « en situation de maladie » ou de handicap, en faisant de l'art thérapie.

‍

Le lèvrier - à retrouver sur Kalart

‍

L'art surréaliste d'une peinture libre

L'artiste se définit comme « inclassable », refusant ainsi de se laisser enfermer dans une case. Sa peinture est à son image, surréaliste. Il se laisse emporter dans un monde où la création est reine, sans aucune limite. « Je suis toujours créateur de quelque chose. Je suis un homme de couleur et de lumière, c'est le principe de la peinture avec des éléments en 3D. »

Ses toiles sortent du cadre, comme pour aller au-delà, vers l'invisible. Cet invisible qui constitue également un élément de sa peinture. « Ce que les gens ne voient pas au départ, ce petit mystère qui va se révéler comme par magie. »

‍

à retrouver sur Kalart

‍

Sa philosophie est d'ouvrir l'art au monde. L'artiste est convaincu que « l'art permet d'apporter aux autres, de les émanciper ». En respectant toujours sa règle numéro 1 : « peindre pour soi et jamais à la demande des autres ». Ce qui le guide, c'est pourtant bien l'altruisme et le plaisir des autres.  D'ailleurs, ses expositions sont toujours gratuites et il raconte même en avoir refusé lorsque le lieu n'était pas équipé d'accès pour personnes en fauteuil roulant.

‍

Le Mongolfier - à retrouver sur Kalart

‍

Ses premiers pas avec les NFTs

PimaBO a fait le choix de faire vivre son art d'une nouvelle manière à travers la plateforme Kalart et à été "favorablement surpris de la facilité avec laquelle il a pu partager ses œuvres". Son objectif est de continuer à faire connaître ses oeuvres dans le monde (certaines le sont déjà !). À cause de la crise sanitaire du COVID-19, Pierre-Marie a dû déménager, ainsi que toutes ses oeuvres. L'objectif avec Kalart est d'une certaine manière de les "sauver", car elles ne peuvent être exposées pour le moment. Certaines œuvres ou collections cumulent plusieurs années de travail voir même plus d'une décennie !

L'artiste a choisi Kalart de par son envie de soutenir les projets français et pour le fait de pouvoir utiliser des euros et non de la cryptomonnaie. 

Le prochain projet de PimaBO est d'ouvrir son propre musée, nous lui souhaitons de tout coeur !

En attendant, vous pouvez le retrouver sur Facebook et Instagram. 

‍

‍

Vous êtes un artiste et souhaitez vous ouvrir au monde des NFTs ? Rendez-vous sur Kalart.io 🎨✨

Articles similaires

Voir d'autres articles